seau de Gouvernance Alimentaire Locale


Un réseau qui fédère, les acteurs d’un territoire (entreprises agricoles et agroalimentaires, établissements scolaires, collectivités, citoyens) autour d’une ambition commune :
"Développer une alimentation de proximité et de qualité en restauration scolaire en s'appuyant sur une agriculture durable et locale"

Une médiation : faciliter et accompagner la rencontre entre offre et demande

Notre démarche s’appuie sur la mise en œuvre d’un processus de concertation entre les différents acteurs opérationnels (agriculteurs, chefs de cuisine et gestionnaires d’établissements scolaires, responsables d’entreprises de restauration collective…) visant à, rapprocher offre et demande, identifier les clés de réussite et les points critiques (à résoudre), favoriser une co-construction du projet en prenant en compte les contraintes de chacun des partenaires.

Valorisation des produits locaux en restauration scolaire
"On mange quoi à midi ?"

La dynamique d’un réseau d’acteurs

Dans un premier temps, dans une logique de marchés tests, de façon progressive, à une échelle territoriale cohérente d’un point de vue logistique, les premières livraisons ont démarré en Novembre 2010 favorisant ainsi ancrage relationnel et un apprentissage pour les différents acteurs avec une prise de risques maîtrisés.

La dynamique ainsi créée à permis de poser les bases d’un schéma territorialisé d’approvisionnement en produits locaux de la restauration collective, scolaire dans un premier temps.

Aujourd’hui près de 25 entreprises agricoles et de transformation assurent, pour un panel de produits (fruits et légumes, produits laitiers fermiers, fromages de montagne, produits carnés, céréales, légumineuses, œufs, produits transformés) représentatif du bassin de production, des livraisons régulières auprès de 12 collèges, 8 lycées, 30 écoles primaires consulter la carte.

La mise en place de circuits alimentaires de proximité en restauration collective, notamment scolaire, modifie les pratiques de la gouvernance territoriale.
Du champ à l’assiette, en renouant le lien entre agriculture, alimentation et territoire, le développement du réseau contribue à construire de nouveaux modèles économiques et logistiques.
Des comportements collaboratifs, coopératifs ou citoyens émergent. De nouveaux besoins en matière de formation, de sensibilisation et de communication se font ressentir.

L'accompagnement des collectivités

L’appui du département et de la région, dans le cadre d’une convention de partenariat signée en juillet 2012, permet d’inscrire le projet dans le cadre d’une gouvernance alimentaire territoriale et de pérenniser les actions entreprises par le Pays grace à une coordination des moyens et des compétences des deux collectivités :

Votre contact au Pays de Haute Provence 
Albert ALAMEDINE, développeur de projets - alameldine@paysdehauteprovence.com